Jérôme Foubert · direction artistique artistic direction

Fine Line italic
Fine Line italic
Fine Line italic
Fine Line italic
Fine Line italic
· infos

Création de la graisse italic du Fine Line.
Présentation du projet par l'intermédiaire d'un texte ainsi que d'une mise en scène
comprenant une machine à écrire électrique IBM datant de 1974, ainsi qu'une table,
une horloge et des feuilles A4 specimens, le tout penché à 12°, comme la police.

Note d'intention:
12h 02, La ligne en soi
Un jour Adrian F. affirma que toute représentation linéaire à pour origine un point
en mouvement du fait qu'une juxtaposition de points crée le sentiment d'une continuité
et simule ainsi une droite ou une courbe ¹. Le vent a soufflé sur la machine à écrire
électrique de référence et sa balle de golf ², mais pas assez pour la faire disparaître.
L'horloge et ses aiguilles indiquent maintenant l'angle par défaut: 12°. Un étrange
phénomène est alors observé : cette version originale renaissante, destinée à l'origine
à la communication interne d'un célèbre centre d'art parisien, en est bouleversé.
La Ligne Fine n'est pas uniquement penchée mais cursive comme peu le sont, c'est
la main qui inspire son mouvement.
Il ne sera désormais plus nécessaire de souligner.

¹ Adrian Frutiger, L'Homme et ses signes, Atelier Perrousseaux, 2000, p. 18
² Andrew Haslam, Lettering, Lawrence King publisher, 2011, p. 73